FR / EN / PO

Le patrimoine bagnard

La construction du barrage de Mauvoisin et le développement de la station de Verbier ont amorcé la transition de notre ancienne civilisation rurale vers la modernité. Cette mutation a entraîné un intérêt accru pour les richesses patrimoniales du val de Bagnes. Dès le début des années 1970, la commune de Bagnes s’est engagée dans la protection de son patrimoine.

Une quarantaine de bâtiments d’alpages répartis sur l’ensemble du territoire constituent un ensemble exceptionnel. Les étables à voûte, en particulier, suscitent l’admiration. Bâtiments de pierre longs de 20 m et larges de 5 m, construits à plus de 2000 m d’altitude, ils datent du début de XIXe siècle. Leur toit épousant la pente naturelle du terrain, ils s’intègrent merveilleusement au paysage. Tout comme les îtres, abris pour bergers et lieux de fabrication du fromage, ou les greniers, caves à fromages.

Dans les villages, le souvenir des activités campagnardes est maintenu par la conservation de moulins, de fours banals et de fontaines. Deux monuments sont en fonction durant la période estivale : la Forge Oreiller à Villette et la Scie et moulins de Sarreyer.

L’architecture religieuse est omniprésente. Elle témoigne d’un demi-millénaire d’évolution architecturale. L’église paroissiale, un édifice gothique du début du XVIe siècle – le clocher est daté 1488 – est l’élément principal d’un site qui compte l’ossuaire, construit vers 1560, et l’ancienne cure, un bâtiment du XVIe au charme fou qui abrite aujourd’hui le Musée de Bagnes. Dans les diverses localités, on trouve aussi bien des chapelles du XVIIe siècle que des édifices contemporains comme, entre autres, la chapelle de Lourtier (architecte : Alberto Sartoris). 

A l’extérieur des zones habitations, des vestiges ponctuels rappellent différentes périodes de l’histoire locale. Les ruines du « château » de Verbier surplombent la vallée. Le pont de Mauvoisin (1828) est un contrepoint au barrage de Mauvoisin. Les bisses ont parfois laissé des traces dans le paysage ou, comme ceux de Verbier, Bruson et Corbassières, sont à nouveau mis en eau. Le territoire abrite de nombreuses pierres à cupules dont l’origine suscite encore les spéculations les plus diverses comme le livre Pierres à cupules.

Une description ne sera jamais exhaustive, chaque coin de territoire conservant les traces d’une ancienne activité: charrières, inscriptions sur les linteaux de granges, fours à chaux, mines abandonnées, fars, autant d’éléments du patrimoine à découvrir au gré de ses pérégrinations dans le val de Bagnes.

Service du tourisme
Service de la culture

Personnes de contact

Bertrand Deslarzes
Chef de service de la culture
Maison de Commune
Route de Clouchèvre 30
1934 Le Châble VS
Téléphone : +41 27 777 11 49
Fax : +41 27 777 11 01
Contact
Julie Lapointe Guigoz
Archiviste et conservatrice des musées et du patrimoine
Maison de Commune
Route de Clouchèvre 30
1934 Le Châble VS
Téléphone : +41 27 777 11 21
Fax : +41 27 777 11 01
Contact
© Design: www.laligne.ch / Production: www.axianet.ch