FR / EN / PO

Les villages du val de Bagnes

La commune de Bagnes est constituée de 20 villages et hameaux. Voici une présentation succincte de chacun d’entre eux.

Bonatchiesse

Le hameau de Bonatchiesse, situé sur la rive droite de la Dranse, entre Fionnay et Mauvoisin, protégé par la forêt du Couï, n'est pas habité à l'année. L'accès en hiver est en effet très difficile en raison de nombreux couloirs d'avalanche. En été par contre, de nombreuses activités sont proposées. Signalons la présence d'un camping dans la forêt de mélèzes et, dans le domaine de l'apiculture, d'une station fédérale de fécondation des reines. 

Altitude: 1'577 m

Bruson

Bruson est la deuxième station de ski de Bagnes. Les pistes sont orientées au nord-est, sud-est et à l'est et offrent des conditions d’enneigement exceptionnelles. La vie de Bruson est également intimement liée à l’agriculture, comme le prouve le domaine expérimental des Fougères, où des spécialistes développent diverses variétés de petits fruits et de plantes médicinales.

Altitude: 1'050 m
Population: 351 habitants
Patron du village: St-Michel (8 mai)

Champsec

Champsec se reconnaît de loin, blotti au pied d’une petite colline sur laquelle se trouve la chapelle. Grâce à sa situation dominante, celle-ci a eu plus de chance que le reste du village, qui a été presque entièrement rasé suite à la débâcle du Giétroz en 1818. Champsec abrite également le musée dédié à la pierre ollaire, ce fourneau typique de la vallée que certains surnomment simplement «le bagnard».

Altitude: 900 m
Population: 295 habitants (y.c. La Montoz)
Patron: St-Bernard (15 juin)

Fionnay

Dernier village perché au sommet de la vallée de Bagnes, Fionnay est le point de départ de nombreuses randonnées en direction de Louvie ou de Panossière. Ses mazots, qui servent principalement de résidence d’été, se blottissent entre le pied du mont et le lac artificiel faisant partie du complexe hydroélectrique de Mauvoisin, le plus haut barrage voûte d’Europe, qui se dresse en amont et qui constitue un but d’excursion intéressant durant la belle saison. Au passage, il vaut la peine de faire une halte dans le petit hameau de Bonatschiesse (voir ci-dessus), là où la Dranse serpente à travers un plateau couvert de mélèzes.

Altitude: 1'490 m
Population: 33 habitants

Fontenelle

A mi-chemin entre Le Châble et Verbier, Fontenelle se compose de deux parties: Fontenelle Dessous et Fontenelle Dessus. Au départ de la partie supérieure du hameau, on peut gagner la chapelle des Vernays, située sur une terrasse dominant la vallée. Cette chapelle a été construite en 1950 grâce à un bon millier de journées de bénévolat dédiées à Notre Dame des Ardents.

Altitude: 1'050 m
Population: 91 habitants
Plan

Le Châble

Le Châble est le chef-lieu de la commune de Bagnes et abrite l’Administration communale. Le bâtiment communal se trouve au cœur du village, sur une place récemment réaménagée pour en faire un lieu de rencontres convivial. Le Châble compte plusieurs bâtiments dignes d’intérêt, comme l’église gothique du XVe siècle qui abrite un chemin de croix signé du peintre bagnard Félix Cortey, ou encore l’ancienne cure devenue le Musée de Bagnes ainsi que l’Abbaye datant de 1646.

Altitude: 820 m
Population: 477 habitants
Patron: St-Maurice
Plan

Le Cotterg

Le Cotterg se situe en amont de Villette et présente lui aussi un élément important de la vie d’autrefois: le four banal. A l’époque, chaque village en possédait un. Chaque famille y avait son «tour» pour la cuisson du pain. Particulièrement bien conservé, le four du Cotterg cuit encore régulièrement des fournées de pain de seigle ou de cressin. En flânant dans ses ruelles, on retrouve l’atmosphère sereine de la vie d’autrefois.

Altitude: 870 m
Population: 237 habitants
Plan

Le Fregnoley

Hameau isolé entre Champsec et Lourtier, Le Fregnoley donne également son nom à un torrent dont les eaux ont été captées pour les installations hydroélectriques de Champsec.

Altitude: 996 m
Population: 14 habitants

Les Places

Séparé en deux parties distinctes – Les Places d'en-Bas et les Places d'en-Haut – ce hameau fait la liaison entre Versegères et la Montoz. On signale le passage du célèbre contrebandier et faux-monnayeur du Val d'Aoste Farinet (1845 - 1880) dans une petite taverne de ce village.

Altitude: 881 m (Les Places d'en-Haut)
Population: 68 habitants

Le Sapey

Au cœur du Châble, la route prend deux directions sur la rive gauche: soit elle longe la Dranse vers le Haut Val de Bagnes, soit elle serpente vers Bruson, l’autre station de la vallée. Avant d’y arriver, elle traverse Le Sapey, petit village traditionnel qui s’étend langoureusement sur une pente douce.

Altitude: 960 m
Population: 147 habitants

Lourtier

Lourtier semble contrôler l’accès vers le Haut Val de Bagnes. Le village occupe en effet le dernier plateau avant que les deux versants de la Dranse ne se resserrent. En 1932, la construction de l’église signée de l’architecte Alberto Sartoris a valu à Lourtier de faire les grands titres de la presse nationale. Son béton et son toit à un pan détonaient trop au milieu de ce village de montagne. Lourtier est également le village qui a vu naître Jean-Pierre Perraudin, l’inventeur de la théorie des glaciers et dont la demeure est devenue le Musée des glaciers.

Altitude: 1'070 m
Population: 382 habitants
Patron: St-Georges (23 avril)

Mauvoisin

Véritable village de chantier durant la construction du barrage et des installations (1947 - 1964), Mauvoisin (1'840 m) constitue le point final de la route traversant la Vallée de Bagnes. L'Hôtel de Mauvoisin, construit en 1862, est toujours en exploitation et il est aujourd'hui le plus ancien de la commune.
La Chapelle de Mauvoisin est une ancienne tour de vigie des seigneurs de Quart du Val d'Aoste, transformée au XVIIIe siècle. Quant au barrage, signalons qu'il est le plus haut barrage-voûte d'Europe (250 m) et peut retenir jusqu'à 205 mio de m3 d'eau.

Altitude: 1’840 m

Mayens de Bruson

Louis Courthion écrivait en 1907: «Si les mayens qui s'élèvent sur la rive gauche jusqu'au Six-Blanc n'offrent pas le coup d'oeil unique des mayens de Verbier, ils se signalent par d'autres charmes et par des aspects plus changeants. Moins ensoleillées, ces pentes offrent en revanche une valeur continue, avec plus d'intimité et de mystère. Les deux principaux chemins qui parcourent les étendues herbeuses ou boisées se rencontrent aux mayens de Moay, riches en beaux points de vue et en retraites, dont le choix serait à signaler au même titre que Clambin à ceux qui entreprendraient d'élever des hôtels ou pensions à une clientèle fidèle et stable».

En 1961, la société «Télésiège des Mayens de Bruson SA» a été créée. Une année plus tard, le téléski La Côt/Moay, le téléski de la Pasay (remplacé plus tard par un télésiège) et le télésiège Bruson/La Côt sont mis en service. En 1976, le téléski du Grand Tsai complète les investissements projetés de la première étape.

Aujourd'hui, la stratégie de développement des Mayens de Bruson est l’un des enjeux les plus importants pour la commune de Bagnes. L'Administration communale de Bagnes soutient avec force le nouveau développement prévu en y consentant un engagement financier important. Grâce à des liaisons de qualité avec Le Châble et Verbier, cette région peut être considérée comme un quartier de Verbier, conçu dans un environnement accueillant et tranquille toute l'année.

Altitude: 1’500 m
Population: 83 habitants

Médières

Dernier village sur la route qui monte à Verbier, Médières contraste par son aspect traditionnel avec la modernité de la métropole touristique. Nombre de ses mazots brunis par le soleil abritent encore un troupeau de la célèbre race d’Hérens. On y trouve également une chèvrerie.

Altitude: 1'280 m
Population: 223 habitants
Patron: St-Jean
Plan

Montagnier

Montagnier se situe sur la rive droite de la Dranse, mais plus en amont dans la vallée. Autrefois lui aussi séparé du Châble, le hameau s’est agrandi et fait désormais également partie de l’agglomération du chef-lieu. Bénéficiant d’une excellente situation, Montagnier est devenu un lieu de résidence très prisé. Cela explique également que la commune y ait installé le home pour personnes âgées La Providence.

Altitude: 840 m
Population: 530 habitants (y.c. Le Diablay)
Patron: St-Etienne (26 décembre)

Prarreyer

Prarreyer est un village où les traditions sont encore bien vivantes. La première d’entre elles est certainement l’élevage des vaches de la race d’Hérens. Le groupement de la jeunesse du village accorde également une grande importance à les faire revivre. A chaque fête d’importance, comme par exemple le 1er Août, elle s’attache à cuisiner des plats typiques dont les recettes se transmettent oralement depuis des générations.

Altitude: 860 m
Population: 318 habitants (y.c. Le Martinet, Le Liappey et Le Creusy)

Sarreyer

Accrochés sur le coteau ensoleillé de la rive droite, les mazots de Sarreyer sont certainement les plus burinés par le soleil. Au plus chaud de l’été, les rues du village s’imprègnent d’une chaleur toute méditerranéenne. A la sortie du village, en direction de la bien nommée Route du Soleil, un moulin remplit plusieurs fonctions en n’utilisant que la force de l’eau du torrent voisin pour actionner une scie, un foulon pour les fruits et un moulin à grain: c’est la Scie et Moulin de Sarreyer!

Altitude: 1'240 m
Population: 257 habitants
Patron: St-André (30 novembre)

Verbier

Village à la montagne ayant su conserver un caractère alpin par ses chalets de bois et de pierre, la station de Verbier compte 50’000 habitants au plus forte de la saison touristique. Tout à Verbier gravite autour des sports de neige. L'été y est animé par des événements d'envergure tels que le Verbier Festival et le concours hippique national. On y trouve également un golf de 18 trous, un centre polysportif ainsi que le Hameau de Verbier avec son musée alpin.

La station de Verbier est construite sur un plateau idyllique orienté plein sud, véritable amphithéâtre exclusivement dévolu jusque dans les années 1930 aux alpages et mayens. Le village quant à lui est bien distinct de la station, notamment le quartier du Bry.

Altitude de la station: entre 1'450 et 1'700 m
Altitude de la place centrale: 1'500 m
Altitude du village: 1'400 m
Population: 2996 habitants
Patron: St-Barthélemy
Plan

Versegères

Depuis les années 70, le village de Versegères possède un ambassadeur de renommée mondiale: Roland Collombin. Ce champion de ski a porté le nom de son village aux quatre coins du monde, notamment grâce à plusieurs victoires sur la mythique descente de Kitzbühel et sa médaille d’argent aux Jeux olympiques de Sapporo en 1972. Le village a conservé tout son cachet et une promenade dans ses ruelles qui s’entrecroisent offre un moment de détente et de calme.

Altitude: 890 m
Population: 410 habitants
Patron: St-Pierre (1er août)

Villette

Autrefois nettement séparé du Châble, le village de Villette fait aujourd’hui partie de l’agglomération du chef-lieu, tout comme Le Cotterg. Situé sur la rive droite de la Dranse de Bagnes, Villette regroupe des demeures traditionnelles blotties les unes contre les autres. L’une d’entre elle, L’Ancienne Demeure, présente l’habitat traditionnel de la région ainsi que de nombreux outils datant de l’époque où l’agriculture était la principale activité économique. Toujours au cœur de Villette, le foulon à pommes et la Forge Oreiller démontrent l’ingéniosité des anciens, qui avaient su tirer profit de l’énergie du torrent.

Altitude: 820 m
Population: 778 habitants
Plan

 

© Design: www.laligne.ch / Production: www.axianet.ch